Petite promenade dans la forêt allemande

« Un jour de plein hiver, une reine était assise à sa fenêtre encadrée de bois d’ébène et cousait. Tout en tirant l’aiguille, elle regardait voler les blancs flocons. Elle se piqua au doigt et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Ce rouge sur ce blanc faisait si bel effet qu’elle se dit : « Si seulement j’avais un enfant aussi blanc que la neige, aussi rose que le sang, aussi noir que le bois de ma fenêtre ! » Peu de temps après, une fille lui naquit ; elle était blanche comme neige, rose comme sang et ses cheveux étaient noirs comme de l’ébène. On l’appela Blanche-Neige. »

Forêt noire 4

C’est le soir, la fumée sort de la cheminée de ce chalet perché sur  les côteaux de Bavière. Vous vous racontez des contes en famille. Un petit gâteau accompagne le vin chaud à la cannelle. Aussi blanc que la crème, aussi rouge que la cerise, aussi noir que le chocolat, il a été appelé Forêt Noire.

Les ingrédients pour un contes :

Le biscuit : 4 œufs / 110g de pâte d’amande blanche / 80g de sucre en poudre / 30g de beurre doux / 30g de farine / 35g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)

La crème : 30cL de crème liquide entière / 30g de sucre glace / 2cL de Kirsch

Le dressage : 200g de cerises griottes au sirop / 150g de chocolat noir / 2 cuillères à soupe de cacao en poudre

Forêt nir 1

Installez le contexte de l’histoire :

Préchauffez le four à 200 °C.
Mettez le beurre à fondre, séparez les blancs des jaunes de 3 œufs et tamisez la farine avec le cacao en poudre.
A l’aide d’un batteur ( si vous avez les outils feuilles utilisez-les), travaillez la pâte d’amande avec la moitié du sucre, 1 œuf entier, 3 jaunes et le beurre fondu froid.
Montez les blancs en neige à part et ajoutez petit à petit le reste de sucre afin d’obtenir une meringue bien dense, lisse et brillante.
Dans le bol contenant la préparation avec les jaunes, versez 1/3 de la meringue et incorporez-la avec une spatule, puis ajoutez le reste de meringue et mélangez délicatement. Terminez par la farine et le cacao.

Sur une feuille de papier cuisson, étalez la pâte à biscuit sur une épaisseur de 5 mm, puis enfournez pendant 6 à 8 min.
A la sortie du four, détaillez le biscuit dans la forme souhaitée, attention à avoir un nombre pair. Laissez refroidir.

Les personnages :

Faites fondre 2/3 du chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajoutez le reste et remuez jusqu’à ce que tout soit bien fondu et lisse.
Versez un peu de chocolat sur une feuille de papier cuisson, étalez uniformément et laissez figer au frais.

Montez la crème en y incorporant peu à peu le sucre, à la fin ajoutez le kirsch.

Égouttez les cerises et réservez un peu de sirop, vous pourrez le mélanger à un peu de kirsch à votre convenance.

Forêt noire 2

Vous pouvez désormais raconter votre histoire :

Prenez un biscuit et imbibez-le légèrement de sirop. Étalez un peu de crème et ajoutez des cerises. Recouvrez d’un deuxième biscuit, lui aussi légèrement imbibé de sirop. Détaillez le chocolat en morceaux. Avec un peu de crème, collez les morceaux sur le tour du gâteau. Décorez ensuite d’un peu de crème et d’une ou deux cerises et saupoudrez de cacao.

Pour ce gâteau, je ne peux vous donner qu’un seul conseil. Laissez libre court à votre imagination pour la présentation.

Forêt noire3

Publicités

2 réflexions sur “Petite promenade dans la forêt allemande

  1. Donc pour le vin… dans les rouges un Maury, dans les blancs un floc de gascogne ou carrément un crémant d’Alsace (la forêt noire est à quelques kilomètres de la vallée où se trouvent les vignobles d’Alsace ! On la voit en empruntant la nationale vers Colmar en allant vers Mulhouse) ou bien un champagne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s